Sertie entre la Lituanie au Sud et l'Estonie au Nord, la Lettonie est improprement surnommée "la Suisse des pays baltes". Sans doute pour la couleur verte qui domine au printemps et en été. Elle offre a priori les mêmes caractéristiques que ses camarades baltes : un lourd passé avec l'ogre russe puis soviétique, et une nature riche et bienveillante qui demande toujours un effort de mise en valeur.

La mer Baltique est aussi le lien naturel de ces trois pays que l'Européen des rives de la Méditerranée a toujours du mal à différencier. Une petite astuce mnémotechnique pour les retenir dans l'ordre, du nord au sud : l'acronyme  ELLI, Estonie (E), Lettonie (L) et Lituanie (LI). Comme ses consoeurs, la saison touristique est courte, de juin à septembre, à moins d'aimer avoir les pieds dans la neige et le nez rougi.

La forte empreinte du voisin russe est visible dans la composition même de la population. Sur 2,5 millions d'habitants, 1,4 million sont lettons et plus de 630 000 sont d'origine russe. La conséquence d'une russification à outrance après la Seconde Guerre Mondiale. Si vous parlez russe, vous avez des chances d'être compris en Lettonie. Mais aussi des risques : certains lettons considèrent le russe comme la langue de l'occupation. Utilisez alors l'anglais.

Beaucoup de russes, donc, mais aussi des biélorusses, des polonais, des ukrainiens, des lituaniens, des estoniens et des allemands : cette diversité explique-t-elle pourquoi le letton n'est pas causant ? Ce qui ne l'empêche pas de chanter, bien au contraire. Le chant est même le sport national et fut un formidable instrument de résistance à l'occupant soviétique. Vecteurs de la culture et de la langue lettones, les "dainas" (chansons traditionnelles) sont célébrées à travers tout le pays dans divers festivals de chants et de danses.



La nature

Les villes concentrent la population ; la capitale Riga en compte près d'1 million. La place est laissée à la nature qui garde tous ses droits et promet un retour aux sources.



La mer

Sans forfanterie, les plus belles plages de la Baltique, n'en déplaise à ses voisins.



Balade citadine

Riga, une des plus belles capitales de l'Europe, a réussi à se débarrasser de son passé soviétique.



Le sauna

Comme dans tous les pays nordiques, le sauna est une affaire sérieuse.



Le climat

Blanc au début et à la fin de l'année, et vert au milieu. C'est ainsi que le poète letton Väcietis décrivait son cher pays. Une vision des paysages à l'image du climat.



Informations pratiques

Langue parlée, décalage horaire, pratiques courantes et prises électriques, retrouvez toutes les informations pratiques.



5 bonnes raisons d'aller en Lettonie

- pourquoi pas ?
- parfaire sa culture de l'ex-bloc soviétique
- la mer Baltique sous ses plus beaux atours
- le trio ville/mer/campagne : Riga/Jurmala/parc de la Gauja
- le combiné des 3 pays baltes

 

Par Gilles Granger